Rendez-vous à Glasgow

CHANSON – La vieille rivalité qui oppose, à Glasgow, le Celtic aux Rangers inspire de nombreux groupes de rock toutes tendances confondues. En Ecosse mais aussi en France.

Dans le monde du foot, les plus grands clubs bâtissent souvent leur histoire et leur légende sur une rivalité . Cet antagonisme est encore plus profond lorsqu’il date de très nombreuses années et qu’il oppose deux clubs d’une même ville.

A Glasgow, par exemple, le Celtic FC et les Rangers FC entretiennent depuis la nuit des temps une rivalité qui dépasse le cadre du sport. A l’origine, ces deux clubs représentaient chacun une communauté religieuse très influente. Le Rangers FC, fondé en 1872, est le club de la population protestante. Le Celtic, créé quinze ans plus tard, est proche de la communauté irlandaise à forte influence catholique.

Les deux clubs se rencontrent pour la première fois en 1888 et le Celtic s’impose 5-2 face à des Rangers qui avaient envoyé une équipe bis. Depuis cette jour, chaque rencontre entre les deux clubs met Glasgow en ébullition. Le rendez-vous a même reçu un surnom plutôt mystérieux, le Old Firm.

Une telle rivalité devait inévitablement inspirer les groupes de rock. De nombreux groupes écossais, partisans d’un club ou de l’autre, alignèrent les morceaux inspirés des chants provenant d’Ibrox ou du Celtic Park.

En France, c’est un groupe de Reims qui s’est attelé à la tâche. Usual Suspects est un groupe de la scène punk française de troisième génération, celle qui a sévi au début des années 2000. A coups de riffs ravageurs et de paroles franches, le groupe a sorti deux albums sur le label Combat Rock, « Garvaghy Road » (2002) et « Sur les murs » (2004).

C’est sur le premier nommé qu’apparaît le morceau sobrement intitulé « Rangers-Celtic » et son refrain à la rime sans ambiguïté : « Rangers-Celtic, Protestants-Catholiques« . Il faut bien admettre aujourd’hui que cette vision religieuse du Old Firm tient surtout du folklore. Mais la rivalité entre les deux voisins reste très forte, surtout depuis que les Rangers sont revenus d’un déclassement qui les a vu batailler pendant plusieurs saisons dans les sous-divisions du foot écossais pour cause de banqueroute. Une période pendant laquelle le Celtic s’était senti bien seul, ne trouvant finalement plus de rival à sa hauteur.

En dépit de la déliquescence du championnat écossais, Celtic-Rangers reste un des rendez-vous les plus prisés du monde du foot, diffusé et largement suivi à peu près partout dans le monde. Sa mythologie reste ainsi très présente dans les domaines artistiques et musicaux.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :