Pierre Cangioni et Stopyra

CHANSON – En 1981, le chanteur français Renaud dégomme la télévision française tout en épargnant la seule émission de foot de l’époque, qu’il ne veut pas rater.

Renaud

Il fut un temps où les passionnés de foot n’avaient en France qu’une seule émission consacrée à leur sport préféré, et celle-ci passait très tardivement le samedi soir. C’était Télé Foot 1, créé en 1977 et présenté par Pierre Cangioni.

L’horaire était très aléatoire et dépendait beaucoup des programmes qui précédaient. Souvent une émission de variété, suivi d’un feuilleton américain. Ainsi il fallait patienter devant la TV pour mériter sa dose hebdomadaire de foot. Et surtout se délecter d’un générique de fin hallucinant avec des images de foot sur l’air de « Mah Na Mah Na« .

Pas question de manquer cette émission, et c’est bien le thème de la chanson que Renaud sort en 1981 sur son cinquième album « Le retour de Gérard Lambert« . Le morceau ne rend pas spécialement hommage à Pierre Cangioni, ni même à Yannick Stopyra, le seul footballeur cité dans les paroles. Il se veut surtout une critique acerbe de la télévision française. Il n’y avait que trois chaines à l’époque et déjà des programmes discutables.

Lorsque la chanson de Renaud passe sur les ondes en 1981, l’émission Téléfoot ne passe déjà plus le samedi soir. Elle a été programmée le dimanche midi, preuve d’un succès grandissant. Pierre Cangioni est remplacé par Michel Denisot et Yannick Stopyra fait ses débuts en équipe de France.

Bien des années plus tard, la télévision reste un truc dangereux et le football aussi un peu.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :