Un maillot pour Noël

CHANSON – Tout est dans le titre : « All I want for Christmas is Dukla Prague away shirt » (1986) du groupe anglais Half Man Half Biscuit. Joyeux Noël.

half-man-half-biscuit-dukla-prague-away-shirt

Le morceau évoque pêle-mêle les souvenirs d’enfance à l’anglaise. Il cite quelques marques comme les Scalextric, ces circuits miniatures de courses de voitures, pas toujours très solides, et le Subbuteo, le football de table alors très en vogue. Mais la chanson dit que ces beaux jouets ne valent rien à coté du cadeau de Noël dont rêvent les gamins : le maillot extérieur du Dukla Prague.

Le Dukla Prague est un club que l’on croise régulièrement en Coupe d’Europe. C’est le club de l’armée tchécoslovaque, copieusement haï dans son propre pays mais qui fait rêver les gosses de l’occident. Pour son coté mystérieux, pour ses joueurs talentueux, et ce maillot jaune à manches rouge foncé. Et lorsque le Dukla est opposé à une autre équipe en jaune, les couleurs sont inversées, rouge foncé à manches jaunes.

C’est de ce maillot dont rêve Nigel Blackwell, chanteur et compositeur du groupe Half Man Half Biscuit. Le groupe est né en 1984 du coté de Birkenhead dans le Merseyside. Il se sépare deux ans plus tard après deux albums et un paquet de morceaux qui se distinguent du reste de la pop anglaise pour leur humour grinçant et les références qu’elles contiennent.

Parmi ces références, le foot est souvent à l’honneur. Outre le Dukla Prague, HMHB rend également hommage au Honved Budapest dans « I Was a Teenage Armchair Honved Fan » ainsi qu’à Lev Yachine et Ferenc Puskas dans le morceau « 1966 and all that » dont le titre fait directement référence à la World Cup des sixties.

half-man-half-biscuit-dukla-prague-away-shirt-1

Le Dukla Prague a disparu à la fin des années 1990, victime colatérale de la Révolution de Velours. Il resurgira du passé en 2006 lorsqu’un club obscur décide de reprendre son nom et ses couleurs. Quelques années plus tard, il retrouvera l’élite du football tchèque.

Quand à Half Man Half Biscuit, il s’est finalement reformé au début des années 1990 et ne semble toujours pas séparé à ce jour. Le groupe de Nigel Blackwell distille quelques morceaux pop extrêmement riches où le foot n’est jamais vraiment oublié. On note notamment « The referee’s alphabet » (2002), un abécédaire arbitral, comme son nom l’indique, où la lettre Z reçoit les noms de Zidane, Zico, Zola, Zubizaretta et Zoff.

Sur une vidéo du « Dukla Prague away kit » disponible sur Youtube, Nigel Blackwell démontre un art consommé du contre-pied en arborant un maillot de… l’Ajax Amsterdam.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :