Gérard Janvion et les rimes en on

CHANSON – Gérard Janvion, défenseur vert et bleu des années 1975-83 est l’objet d’un hommage musclé du groupe punk français Dead Rats !

Gérard Janvion

Dead Rats est un groupe créé au milieu des années 1990 du coté d’Arras. Leur musique est directement inspirée de l’esprit punk né en Angleterre en 1977 et relayé en France en 1986. Fidèle à l’esprit Oï qui puise son inspiration dans la culture foot, Dead Rats interprète un morceau qu’il a intitulé « Gérard Janvion« .

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une chanson sur le défenseur de l’AS Saint-Etienne et de l’équipe de France. Plutôt d’un nom cité comme un souvenir, qui trouve sa place dans un morceau ponctué de rimes en -on, comme passion, illusion, action, rebellion… On entend même le nom de Battiston.

Le morceau évoque le match de Séville (« ou nous pleurions ») et le sentiment d’injustice qui animait une jeunesse révoltée. Christian Lopez est également cité. Janvion, Battiston, Lopez : trois noms, trois défenseurs stéphanois, trois héros du France-RFA 1982.

Gérard Janvion (à l’instar de Lopez, mais aussi Dominique Rocheteau) est associé au Saint-Etienne des seventies et aux Bleus de 1982, deux grandes épopées de l’histoire du foot français, ponctuée par deux rencontres qui ont laissé un goût d’injustice : La finale de Glasgow et ses poteaux carrés, et la demi-finale de Séville au scénario ahurissant. Deux grandes défaites qui ont porté les germes des victoires futures.

Le groupe Dead Rats a enregistré plusieurs disques (le dernier « Annus Horribilis » en 2013), mais semble n’avoir jamais diffusé de version studio de « Gérard Janvion« . Pas grave, c’est en live que le groupe donne le meilleur de lui-même.

Post-scriptum : En 2016, les Dead Rats ont (enfin) enregistré une version studio de « Gérard Janvion« , parue sur l’album « Nothing to win, nothing to lose » . Avec les renforts de Thierry Roland et Jean-Michel Larqué.

 

D’autres footballeurs dont le nom est aussi le titre d’une chanson :

Publicités

4 Commentaires

  1. Le même titre, sur leur album, avec les commentaires du match France-RFA 82 :
    https://zedeadrats.bandcamp.com/track/g-rard-janvion-2

  2. Merci beaucoup pour cet article!… Il représente bien l’esprit de la chanson… Sachez qu’une version studio existe depuis (en 2016) sur l’album « Nothing to win, nothing to lose » . Cette version est d’ailleurs agrémentée des commentaires de T.Rolland et JM Larqué lors du match de Séville 82…
    Manu Guérin-dEAD rATS

  3. Merci pour ces précisions et bravo pour cette magnifique version studio. Elle m’avait échappé mais je l’écoute désormais en boucle !

  4. 🙂 🙂 🙂 des noms que nous ne sommes pas prêts d’oublier…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :