Jess et David

CINEMA – Le film « Bend it like Beckham » (2002) de Gurinder Chadha est l’une des meilleures comédies de l’histoire du cinéma britannique. Même si en fait on y voit très peu David Beckham.

Parminder Nagra

C’est un film qui a connu un succès aussi considérable qu’inattendu. Son histoire s’appuie sur des ressorts très classiques : vivre sa passion malgré la désapprobation des proches. Une jeune fille d’origine indienne, passionnée de football et fan de David Beckham, veut rejoindre l’équipe féminine du coin, mais sa famille n’apprécie que modérément ce choix et le lui fait savoir.

La réalisatrice Gurinder Chadha s’est inspirée de sa propre vie pour écrire « Bend It Like Beckham« , son quatrième film de fiction. A ceci près qu’elle n’a jamais joué au football, la cinéaste d’origine indienne installée à Hounslow, un quartier de Londres, a connu la confrontation des cultures et des coutumes. Le film a d’ailleurs été tourné en grande partie à Hounslow, et de nombreux figurants sont des membres de la famille ou des amis d’enfance.

Le film, produit à petit budget, a connu un énorme succès au Royaume-Uni, qui s’est concrétisé au niveau mondial, y compris en France (390.000 entrées). Il a permit de lancer Parminder Nagra, l’actrice principale. Celle-ci, peu au fait des choses du foot, a pourtant accepté le rôle. Il lui a été nécessaire de suivre un entraînement quotidien sous les ordres de Simon Clifford, un coach de foot en salle connu pour avoir importé les méthodes brésiliennes en Angleterre.

Dans le film se déroule une scène où l’héroïne se brûle la jambe en faisant la cuisine, ce qui provoque une cicatrice. Or cette cicatrice est réelle, l’actrice ayant connu un accident similaire dans sa jeunesse.

Et David Beckham dans tout çà ? Bien que son nom apparaisse dans le titre du film, le Spice Boy n’y a aucun rôle actif. On le voit à l’entame du film, au même titre que Ryan Giggs, Paul Scholes et Mickaël Sylvestre, dans les extraits d’un match Manchester United-Anderlecht qui se déclinent en rêve de l’héroïne, laquelle se voit marquer le but décisif et recevoir les congratulations du beau David. On ne voit ensuite le visage de l’idole anglaise que sur les posters dans la chambre de la jeune fille.

On imagine aisément que le succès du film pourrait être dû également au nom du capitaine de Manchester United dans le titre. Les seuls footballeurs qui jouent dans le film sont les anciennes gloires Gary Lineker, Alan Hansen et John Barnes, qui interprètent leur propre rôle d’animateurs vedettes des émissions de sport sur la BBC.

Primée à Dinard, au festival du film britannique, mais également à Locarno, à Sydney, à Bordeaux, « la meilleure comédie britannique depuis Le Journal de Bridget Jones » (Daily Mail) a été adaptée en 2014 en comédie musicale.

bend-it-like-beckham

Lire également :

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :