Foot et agrumes

PRESSE – Pour son premier numéro sorti en mai 2014, la revue illustrée Citrus proposait 240 pages de foot sous la forme de textes, d’illustration et de BD. 

citrus-01-football

Deux footballeurs qui s’embrassent dans un stade en fusion. Est-ce un message de fraternité entre adversaires peu avant une rencontre qui promet d’être bouillante ?  Est-ce le tabou enfin brisé de l’homosexualité dans le monde du foot ? Oui et non. C’est surtout la couverture du premier numéro de la revue Citrus, sorti en mai 2014 peu avant la Coupe du Monde brésilienne.

C’est L’Agrume, un éditeur de bande dessinée, qui a lancé cette revue dans les librairies au printemps 2014. Le premier numéro est un ovni de 240 pages rempli de textes, d’illustrations et de BD. Le principe est de demander aux auteurs de la maison de se pencher sur un thème commun, de préférence médiatique. Le foot ne pouvait pas mieux tomber.

Pas moins de 26 articles composent ce copieux numéro un où il est question de foot et uniquement de foot. Tous sont inspirées d’histoires vraie, de la grande histoire du foot et ses à-cotés politiques et sociaux.

 

Citrus N°1

« Savez-vous siffler la Marseillaise », dessins de Gala Vanson sur un scénario de Esther Lowe. Une BD de 7 pages qui revient sur le match France-Algérie d’octobre 2001, abrégé d’un quart d’heure suite à l’envahissement de la pelouse du stade de France par des supporters algériens. Un joyeux bordel qui avait terrorisé nos élites et nos footballeurs.

 

Citrus N°1

« La vie ne s’arrête pas ici » de la dessinatrice équatorienne Powerpaola. Une BD de 11 pages qui revient sur l’assassinat du joueur colombien Andres Escobar après qu’il eut marqué un but contre son camp qui élimina son équipe de la Coupe du Monde 1994.

 

Citrus N°1

« Les ultras » de Antoine Maillard, une BD de 15 pages qui évoque le drame de Port Saïd (Egypte) en février 2012, où des affrontements entre supporters, en marge du printemps arabe, ont provoqué la mort de 74 personnes.

 

Citrus N°1

« Laar Dakar, des lions dans la rue », de Nicolas André et l’atelier Graphoui. Une BD de 12 pages qui raconte le foot au Sénégal.

 

Citrus N°1

« Le gardien de but, ridicule et sacré » un texte de Maël Renouard illustré par Adrien Herda.

 

Citrus N°1

« Terezin, un camp modèle et sportif », une BD d’une page et demie de Piero Macola qui évoque les prisonniers du camp de Terezin, près de Prague en 1944.

 

citrus-01-06

« Le désastre de Superga » : Un texte de Paul Dietschy, illustré par Gianpaolo Pagni, sur la tragédie de Superga, l’accident d’avion qui décima entièrement la grande équipe du Torino en 1949.

 

 

citrus-01-07

« Aux stades ou dans la rue » : Le dessinateur Tom Haugomat illustre un texte de la journaliste brésilienne Carolina Nogueira qui évoque la colère du peuple brésilien qui voit les sommes colossales dépensées pour le Mondial 2014 alors qu’il manque des services les plus élémentaires.

 

 

citrus-01-08

« FC Start – FC Luftwaffe, le match de la mort » un texte de Lisa Zordan sur le dramatique match de Kiev en 1942 entre footballeurs ukrainiens et soldats allemands.

 

 

citrus-01-09

« Les petites mains de la mondialisation » : un texte de Nayla Ajaltouni illustré par Julia Spiers, qui décrypte la chaine de production des articles de sport.

 

 

citrus-01-11

« En pleine lucarne » : L’illustrateur Lionel Koechlin se fend d’un texte qu’il illustre lui-même, sur l’histoire d’un drame sportif et d’une précieuses amitié à l’âge où chaque ballon peut toucher en plein coeur.

 

 

citrus-01-12

« Historiettes brésiliennes » une BD de 13 pages signée Matthieu Chiara, une fiction traitant des mouvements sociaux qui perturbent la tenue du Mondial en offrant la parole à des SDF, des prostituées, des arbitres et… des chiens errants.

 

 

citrus-01-13

« La Coppa del Duce », un article de Maxime Garcia sur la Coupe du Monde 1934 en Italie.

 

 

citrus-01-14

« T’as voulu voir Venise et on a vu les Verts », une BD de 11 pages, texte de Catherine Feunteun et dessins de Amélie Carpentier, l’histoire d’un couple qui s’offre un match à Geoffroy-Guichard comme voyage de noces.

 

Et aussi les bases d’une sociologie de vestiaire, un portrait original de Rai, un footballeur brésilien qui fit les beaux jours du Paris Saint-Germain des années 1990, des questions sur le rôle exact de ces personnages si particuliers que sont l’arbitre, le remplaçant ou le gardien de but, quelques évocation du foot féminin, le France-Afrique du Nord de 1954 et les premiers frissons de la décolonisation, la main de Dieu en 1986, du moins celle de Maradona contre l’Angleterre, le coup franc du brésilien Roberto Carlos en 1997 à Lyon expliqué par la physique, une série d’événements de l’histoire du foot à résonnance politique vus par l’excellent site web What’s The Foot

  • Citrus n°1 « Football », éditions L’Agrume – Prix de vente : 17,50 €

citrus-01-football

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :