Malmö del Plata

MAILLOT D’UN JOUR – Le 8 juin 1958, au premier tour de la Coupe du Monde en Suède, l’équipe d’Argentine affronte l’Allemagne de l’Ouest avec une inédite tenue jaune. Malgré la défaite, l’IFK Malmö entre dans la légende du foot argentin.

argentina1958malmo

Le 8 juin 1958 à Malmö, l’Allemagne de l’Ouest, championne du monde en titre, est opposée à l’Argentine pour son premier match de la sixième Coupe du Monde organisée en Suède. Un match particulier pour les Argentins, puisque c’est leur grand retour dans l’épreuve majeure après vingt-quatre ans de forfait.

La dernière participation de l’Albiceleste remonte en effet à la Coupe du Monde 1934 et une défaite au premier tour contre la Suède. L’Argentine avait ensuite refusé de se rendre à la Coupe du Monde en France, en 1938, vexée que la FIFA lui ait refusé l’organisation du tournoi. En 1950 et 1954, c’est le gouvernement péroniste qui refuse, pour d’obscures raisons politiques, que son équipe dispute la plus prestigieuse des compétitions de football.

Ce match de Malmö est donc assez particulier. Il le devient encore plus lorsque l’arbitre constate que les équipes se présentent sur le terrain avec des maillots trop ressemblant. L’Anglais Reginald Leafe estime en effet que le blanc des joueurs ouest-allemands se distingue mal du ciel et blanc argentin, surtout à une époque où l’on filme les matches en noir et blanc. Il demande aux Sud-Américains d’opter pour leur tenue de rechange, mais ceux-ci n’en ont pas. Alors ils se procurent le maillot de l’équipe locale, l’IFK Malmö, et évolue en jaune.

L’Argentine, en jaune, ouvre le score dès la deuxième minute par son attaquant Oreste Corbatta, mais s’incline finalement 3-1. Les hommes de Guillermo Stabile retrouveront leur tenue traditionnelle trois jours plus tard à Örjans pour battre l’Irlande du Nord (3-1). Puis ils termineront leur tournoi à Helsinborg le 15 juin par ce que l’histoire appelle désormais le desastre de Suecia (« le désastre de Suède »), une défaite 6-1 contre la Tchécoslovaquie, la plus lourde jamais encaissée par la sélection argentine.

L’épisode de l’équipe de France, vingt ans plus tard à Mar Del Plata (1), n’est donc pas une première. Celui des Argentins à Malmö non plus d’ailleurs. En 1934, le Wunderteam Autrichien avait emprunté la tenue du Napoli pour affronter l’Allemagne en match pour la troisième place. Et en 1950, le Mexique a affronté la Suisse au premier tour avec le maillot du Cruzeiro de Porto Alegre.

La Coupe du Monde 1958 connaîtra même une autre affaire de maillots de rechange oublié, et pas pour n’importe quel match puisqu’il s’agit de la finale. Le Brésil doit en effet affronter la Suède mais les deux équipes jouent en jaune. Et comme la Suède joue à domicile, le Brésil accepte de porter un maillot bleu. Il s’agit en fait de celui de rechange des Suédois sur lequel a été cousu à la hâte l’écusson brésilien (2).

L’IFK Malmö est un club omnisport dont la section football, fondée en 1905, n’a connu que treize saisons dans l’élite du foot suédois. Lorsqu’il prête sa tenue à la sélection argentine, le club vit alors sa meilleure période. Promu en 1956, il réalise sa meilleure saison quatre ans plus tard en terminant deuxième du championnat. Il dispute même la Coupe des Champions suite au forfait du champion, l’IFK Norrköping, et atteint les quarts de finale. En 1962, le club est relégué. Il ne reviendra plus parmi l’élite, laissant son rival le Malmö FF représenter la troisième ville du Royaume de Suède.

En 2010, le musée de la Fédération Argentine de football a lancé un appel pour se procurer une tenue de l’époque de l’IFK Malmö. Un maillot devenu historique même s’il ne rappelle pas forcément de bons souvenirs aux supporters argentins.

Sources :

Notes :

(1) lire notre article Kimberley, histoire d’un maillot
(2) lire notre article Tout l’or du Brésil

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :