A la gloire du Chakhtior

CHANSON – Deux ans après Tony Adams, Joe Strummer se fend d’un nouveau morceau inspiré par le foot, en évoquant l’obscur club ukrainien du Shaktar Donetsk (2001).

shaktar-donetsk

C’est l’histoire d’un Macédonien, qui cherche à rejoindre clandestinement l’Angleterre à l’arrière d’un camion. Il porte une écharpe du Chakhtar Donetsk et rêve de voir Wembley. « Shaktar Donetsk » est le septième morceau de l’album « Global A Go Go » (2001), le deuxième de Joe Strummer avec son groupe The Mescaleros. Deux ans plus tôt, l’ex-Clash avait déjà évoqué le foot avec son single Tony Adams.

Il ne s’agit cette fois pas de glorifier un joueur ou un club. Au contraire, le Shakhtar Donetsk ne représente en 2002 pas grand-chose dans le monde du foot. Le club ukrainien voudrait bien s’imposer comme le rival du Dynamo Kiev, mais ce dernier rafle tous les titres depuis que l’Ukraine a instauré son propre championnat à l’occasion de son indépendance en 1992.

Le club a été fondé en 1936 sous le nom de Stakhanovets, en hommage au mineur Alekseï Stakhanov. Plus tard, le club prendra le nom de Chakhtior (en russe) ou Chakhtar (en ukrainien), qui signifie mineur. Le club remporte son premier trophée en 1961, la Coupe d’URSS, qu’il glanera trois autres fois par la suite. Il ne remporte aucun championnat soviétique et ses apparitions en Coupe d’Europe restent insignifiantes.

En 1992, après l’explosion de l’URSS, l’Ukraine reprend son indépendance et impose sa langue : Le Chakhtior devient officiellement Chakhtar. Or, dans le Dombass, la province où est située Donetsk, on parle en majorité le russe. Le terme de Chakhtior reste donc le plus usité.

Malgré l’arrivée en 1996 de l’homme d’affaire Rinat Akhmetov à la présidence, le club reste un éternel second du championnat ukrainien. C’est sans doute pour ça que l’ancien chanteur des Clash l’a choisi pour son morceau, cherchant avant tout un nom obscur ne signifiant pas grand chose.

Curieusement, c’est au moment où l’on entend le morceau sur les ondes que le club fait parler de lui. En 2002, il remporte enfin son premier championnat ukrainien. Il accède à la prestigieuse Ligue des Champions puis est régulièrement appelé à disputer les épreuves européennes. Le Chakhtior ajoute à son effectif ukrainien de nombreux joueurs brésiliens et africains. En Ukraine, il lutte désormais au coude à coude avec le Dynamo Kiev, les deux clubs se partageant les titres domestiques. Le 20 mai 2009, le Chakhtior remporte la finale de la Coupe UEFA à Istanbul après avoir battu (2-1) le Werder Brème. Il devient aussi grand que le Dynamo Kiev (qu’il a au passage éliminé en demi-finales).

Aujourd’hui, le Chakhtior est un club reconnu sur le plan européen et dispute fréquemment la Ligue des Champions. Joe Strummer aurait sans doute été amusé de voir le club qu’il a extirpé de l’anonymat défier les grands noms du foot européen. Malheureusement il n’en verra rien : Le chanteur des Clash est mort le 22 décembre 2002.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :