Le bestiaire du foot africain

LISTING – Les sélections d’Afrique portent pour la plupart un surnom original, faisant référence au monde animal, mais aussi à la culture, l’histoire et la géographie du continent noir.

Lion

Lorsqu’une sélection d’Afrique se cherche un surnom, elle le choisit souvent parmi les innombrables animaux qui symbolisent le continent. Le plus souvent le lion, l’aigle, ou l’éléphant. Les fauves et les rapaces ont évidemment la part belle mais on note aussi de nombreuses espèces rares ou disparues, parmi lesquelles des variétés d’antilopes.

Les Lions Indomptables : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Cameroun. Ils le portèrent magnifiquement lors de leur première Coupe du Monde, en 1982, d’où ils sortirent invaincus, puis en 1990 lorsqu’ils devinrent la première équipe africaine en quart de finale de la Coupe du Monde. Depuis, l’indomptabilité des footballeurs camerounais est assez discutable.

Cameroun 2004 uniqt

Les Lions de la Teranga : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Sénégal. La « Teranga » est le terme qui définit, en wolof, la légendaire hospitalité des Sénégalais.

Les Lions de l’Atlas : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Maroc. L’Atlas est une chaine de montagnes qui traverse le Mahgreb. On y trouve des serpents, des rapaces, des sangliers, des mammifères nocturnes, mais très rarement des lions.

Les Léopards : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de l’ex-Zaïre, que leur avait donné le maréchal Mobutu. Ils étaient devenus les Simba lorsque le pays fut renommé République Démocratique du Congo. Mais le souvenir de l’équipe de 1974 (vainqueur de la CAN et participant à la Coupe du Monde) était trop fort pour ne pas revenir aux Léopards.

Les Panthères : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Gabon depuis l’an 2000. Jusqu’alors, la sélection était appelée l’Azingo. Ce nom provenait d’un lac du Moyen-Ogooué mais il portait également, en langage myènè, une connotation négative.

Les Fauves du Bas-Oubangui : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de République Centrafricaine. L’Oubangui est une rivière qui traverse le pays avant de rejoindre le Congo.

Les Eléphants : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Cote d’Ivoire. Le nom du pays lui-même fait référence à l’ivoire des pachydermes qui ont longtemps peuplé la région.

Le Sily national : c’est le surnom de l’équipe nationale de Guinée et il s’agit aussi d’un éléphant. « Sily » signifie éléphant en langage soussou.

Les Palancas Negras : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Angola. Il s’agit en fait d’une espèce très rare d’antilopes, l’hippotrague noir géant, dont les spécimen n’ont été observés que dans les forêts angolaises. Animal symbole du pays, il fut également utilisé comme mascotte de la CAN 2010.

Les Walya Antelopes : c’est le surnom des joueurs de l’équipe d’Ethiopie. Il s’agit d’une espèce d’antilope, le capra walie, également appelé le Bouquetin d’Abyssinie. Menacé d’extinction, il n’en compterait qu’environ 500 dans les montagnes de l’est africain.

Les Menas : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Niger. La Mena est une espèce d’antilope du Niger.

Les Bareas : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Madagascar. Il s’agit d’un zébu typique de l’île, dont la tête figure notamment sur les armoiries du pays.

Les Zèbres : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Botswana. Il s’agit de l’animal emblématique du pays. Son pelage noir et blanc est devenu symbole du métissage et de l’harmonie des races. Il est présent sur le drapeau et les armoiries du pays.

Les Etalons : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Burkina Faso.

burkinafaso

Les Fennecs : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Algérie. Il s’agirait précisément des Fennecs du Hoggar, ces renards du désert étant particulièrement nombreux dans cette région saharienne du sud de l’Algérie. Les joueurs algériens sont également appelés les « Guerriers du Désert » ou les « Verts« , mais on préfère largement les « Fennecs« .

algerie82

Les Djurtus : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Guinée-Bissau. Il s’agit d’une race de renards typiques du pays.

Les Ecureuils : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Bénin.

Les Aigles de Carthage : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Tunisie. L’aigle était le symbole de la civilisation carthaginoise d’où est née l’actuelle Tunisie.

Les Aigles : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Mali.

Les Green Eagles : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Nigeria. Ils sont devenus par la suite les Super-Eagles, tout simplement parce que les dirigeants se sont aperçus que les Aigles verts… ça n’existe pas.

Les Eperviers : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Togo.

Les Dodos : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Maurice. Il s’agit d’un oiseau, le Dronte de Maurice, aujourd’hui disparu, devenu l’emblème de l’île.

Les Hirondelles : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Burundi.

Les Cranes : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Ouganda. Il s’agit d’une grue royale, magnifique oiseau figurant sur le drapeau du pays.

Les Faucons de Jediane : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Soudan. On les appelle aussi les Crocodiles du Nil.

Les Likuena : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Lesotho. En français, les crocodiles.

Les Mambas : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Mozambique. Il s’agit d’un terrible serpent, sans doute le plus dangereux du monde.

Les Tubarões Azuis : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Cap Vert. En français les Requins Bleus. Les joueurs sont également surnommés Les Créoles

Les Coelacanthes : c’est le surnom des joueurs de l’équipe des Comores. Il s’agit d’un poisson préhistorique que l’on croyait éteint et qui est réapparu au large des Comores. Cela reste toutefois une espèce très menacée.

Les Scorpions : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Gambie.

Les Amavubi : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Rwanda. « Amavubi » veut dire « Guêpes » en kinyarwanda, la langue du Rwanda.

Si les noms d’animaux sont souvent choisis par les sélections africaines, le thème le plus répandu n’est pas animalier. Sept sélections ont en effet choisi un surnom faisant référence aux étoiles.

Les Black Stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Ghana. Il fait référence à l’étoile noire sur le drapeau ghanéen.

Les Lone Stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Libéria. Il fait référence à l’étoile unique sur le drapeau libérien. Ce drapeau est exactement le même que celui des Etats-Unis à ceci près qu’il ne porte qu’une seule étoile. Le Liberia est un pays créé par les Etats-Unis pour y installer les esclaves noirs libérés. D’où Libéria.

Les Harambee Stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Kenya. « Harambee » veut dire « nous collaborerons » en swahili, la devise qui figure sur les armoiries du pays.

Les Kilimanjaro Stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Tanzanie. Cela permet de se rappeler que le célèbre mont Kilimandjaro se trouve en Tanzanie.

Les Leones Stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Sierra Leone.

Les Ocean stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Somalie.

Les Taifa stars : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Swaziland. Le mot « Taifa » signifie « pays » en Swahili. L’équipe du Swaziland est également surnommée « Sihlangu Semnikati« , qui signifie « Le Bouclier du Roi » en swati, référence au bouclier royal présent sur le drapeau du pays.

Après les animaux et les étoiles, d’autres sélections ont choisi un surnom qui leur est propre.

Les Bafana Bafana : c’est le surnom des joueurs de l’équipe d’Afrique du Sud. Cela signifie tout simplement les garçons. Les joueuses de l’équipe féminines ont ainsi hérité du surnom de Banyana Banyana (les filles). Quand aux équipes de jeunes, sponsorisées par un grand groupe pétrolier, elles seraient surnommées Amaglug-glug, comme le bruit de l’essence qui coule dans un réservoir.

Les Diables Rouges : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Belgique, mais aussi du Congo. Mais il s’agit du Congo de Brazzaville, et non pas l’ex-Zaïre qui fut le Congo belge. Voilà qui ne va pas arranger la confusion que l’on fait généralement entre les deux pays.

Les Pharaons : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de l’Egypte. Si vraiment vous avez besoin d’explication sur ce cas, reprenez vos livres d’histoire.

Les Red Sea Boys : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de l’Erythrée, un état indépendant depuis 1991 et qui donnait à l’Ethiopie l’accès à la Mer Rouge (Red Sea).

Le Nzalang Nacional : c’est le surnom de l’équipe de Guinée Equatoriale. « Nzalang » signifie « éclair » en langue fang. L’équipe est également surnommée Veve Nacional, qui veut dire « éclat« .

Les Chevaliers de la Méditerranée : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Lybie, surnom adopté au lendemain de la chute de Khadafi, sous le règne duquel les joueurs se faisaient appeler « Les Verts« , en référence au petit livre du colonel.

Les Flammes : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Malawi. Parce que le mot « malawi« , en Chichewa, ça veut dire « flammes« , tout simplement.

Les Mourabitounes : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Mauritanie. C’est le nom d’une ancienne dynastie ayant régné sur le Maghreb.

Les Warriors : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Zimbabwe. A ne pas confondre avec les Brave Warriors, surnom des joueurs de l’équipe de Namibie.

Les Verde-Amarelos : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Sao Tomé-et-Principe, petite île nichée au large du Gabon. Cela signifie tout bonnement Verts et jaunes, les couleurs du maillot. Très joli.

Les Pirates : c’est le surnom des joueurs de l’équipe des Seychelles.

Les Sao : c’est le surnom des joueurs de l’équipe du Tchad. Les Sao sont une ancienne population d’Afrique centrale ayant vécu, entre autres, au Tchad.

Les Chipolopolo : c’est le surnom des joueurs de l’équipe de Zambie. Ce nom désigne en fait les boulets de cuivre, dont le pays est très riche. L’équipe portait précédemment le nom de K K Eleven, qui signifiait le onze de Kenneth Kaunda, le premier président démocratique qui régna de 1964 à 1991.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :