Mad about mambo

PUB – En juin 2004, en attendant que les autres joueurs arrivent sur leur scooter, l’équipe du Portugal prépare son championnat d’Europe en se chamaillant avec les Brésiliens.

pub-nike-2004-ole

Dans un stade de la Luz plein à craquer se prépare une passionnante rencontre Portugal-Brésil. Dans le couloir qui mène au terrain, les deux équipes sont alignées et attendent le signal de l’arbitre pour entrer sur la pelouse. Selon l’usage, l’arbitre prête le ballon au capitaine de l’équipe recevante pour le tester. Luis Figo exécute deux-trois jonglages, fait un petit pont à Ronaldo et en profite pour le chambrer. Les deux visages face à face, Figo envoie un « Olé ! » provocateur au brésilien.

Celui-ci n’apprécie pas du tout, le bouscule et s’empare du ballon. La situation dégénère et les vingt-deux joueurs se chamaillent et se dribblent les uns les autres à grands coups de « Olé ! » sur l’air du « Papa Loves Mambo » de Perry Como.

C’est le spot de la campagne Nike en 2004, diffusé dans toute l’Europe avant le championnat d’Europe organisé au Portugal. Un joli clip très amusant, avec de belles couleurs et un final inattendu. Il rappelle l’esprit du clip de John Woo en 1998 (« Brazil Airport« ) où les Brésiliens jouaient dans l’aéroport.

On retrouve coté brésilien Ronaldo, Roberto Carlos, Denilson et Ronaldinho, grands habitués des spots Nike. Du coté Portugais figurent Luis Figo et la nouvelle merveille du football lusitanien, Cristiano Ronaldo. Dans la confusion du match improvisé, on aperçoit le désarroi de Felipe Scolari, le sélectionneur brésilien du Portugal. Lorsque le ballon échappe aux joueurs et sort de l’enceinte du stade, il tombe dans les pieds de l’Italien Francesco Totti, ou bien le néerlandais Ruud Van Nistelrooy, ou bien un autre joueur sous contrat avec Nike.

Forcément, on aperçoit aussi Eric Cantona qui, même si sa carrière de footballeur est terminée depuis longtemps, continue de hanter les clips de la marque qui l’a rendu célèbre. On ne le voit qu’une infime petite seconde dans la pub officielle, mais il existe une version « spéciale Canto » du film, malheureusement difficile à trouver. Un collector, inévitablement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :