Bleu de France

MAILLOT – Maillot bleu, short blanc et chaussettes rouges, ce sont les couleurs officielles de l’équipe de France. Cela semble évident et pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. (Article publié le 12 juin 2012 et régulièrement mis à jour depuis)maillot-france-1904-usfsa

Lors de son premier match, le 1er mai 1904, l’équipe de France joue avec un maillot blanc orné des deux anneaux olympiques de l’UFSA, l’Union Française des Sports Athlétiques. Son short est bleu et ses chaussettes rouges. Le maillot blanc est donc historiquement la couleur officielle de l’équipe de France.

Maillot rouge
Le 1er novembre 1906, pour sa première rencontre face à l’Angleterre, qui joue également en blanc, la France met sa tenue de rechange : maillot rouge, short bleu, bas rouges. Le rouge est mis. « Rouge de honte… » précisera-t-on, car les Français s’inclinent 15-0. Ce maillot rouge sera le maillot de rechange, les Français le porteront 21 fois jusqu’en 1960.

Maillot bleu
Le 23 mars 1908, à l’occasion d’un nouveau match contre l’Angleterre (perdu 0-12), l’équipe de France joue pour la première fois en maillot bleu short blanc et bas rouges. Il ne s’agit alors que de la deuxième tenue de rechange.

Le Coq
En 1910, les anneaux de l’UFSA laissent place à l’emblème officiel de la République Française depuis 1848, le fier coq gaulois. Les internationaux français adoptent alors de larges rayures verticales bleues sur leur maillot blanc, avec un col rouge. Ils porteront ce maillot jusqu’en 1914.

Le Bleu fédéral
Le 7 avril 1919, la F.F.F. (Fédération Française de Football) est enfin créée. Elle décrète que la tenue officielle de l’équipe de France sera désormais : maillot bleu, short blanc, bas rouges. Jusqu’aux années 1960, les Français joueront quasiment tout le temps en bleu.

Echange de maillots
Le 14 mai 1931, après avoir battu l’Angleterre 5-2, les joueurs français veulent garder un souvenir de cette victoire et proposent spontanément aux Anglais un échange de maillots. Une coutume est née ce jour-là.

Avec le numéro dans le dos
Le 4 avril 1948 lors d’un match face à l’Italie, les maillots (rouges) de l’équipe de France portent pour la première fois un numéro dans le dos. Ce numéro s’ajoutera beaucoup plus tard sur la poitrine, la première fois le 13 octobre 1972 lors de la rencontre qualificative pour la coupe du monde contre l’U.R.S.S. (victoire 1-0), puis contre la Grèce du 8 septembre 1973 (victoire 3-1). Cela se généralisera à partir de l’Euro 1992. Le numéro sera également présent sur le short, à l’avant droit, à partir de la Coupe du Monde 1978.

Le Blanc mis au ban
Le 23 mai 1948, pour une rencontre face à l’Ecosse (victoire 3-0), la France joue en maillot blanc pour la première fois depuis 1919… et pour la dernière jusqu’en 1964. C’est le rouge qui sera durant toutes ces années la couleur officielle de rechange. Jusqu’au Championnat d’Europe 1960 précisément, et une fameuse demi-finale où la France s’incline 5-4 face à la Yougoslavie après avoir mené 4-2.

Quel match, déjà ?
Le 14 octobre 1951, à l’occasion de Suisse-France, l’intitulé du match est brodé sous le coq.

Le Blanc sauvé par le télévision
Le 25 avril 1964, pour une rencontre éliminatoire du Championnat d’Europe en Hongrie (défaite 1-3), la France joue de nouveau en blanc. La diffusion de plus en plus fréquente des matches sur les téléviseurs, qui sont encore en noir et blanc, oblige les équipes à avoir des tenues contrastées. Ainsi la France adopte le blanc comme tenue de rechange face à des adversaires qui auraient un maillot sombre. Selon les adversaires et les rencontres, ces maillots blanc seront accompagnés de short et bas soient bleus, soient blancs, soient rouges.

La marque aux trois bandes
C’est en 1972 que l’équipe de France porte pour la première fois des maillots de marque Adidas. Jusqu’alors, c’est le Coq Sportif qui fournissait les maillots, même si son logo n’apparaissait pas. La collaboration avec la marque allemande durera trente-huit saisons.

Le coq loin du coeur
Le 13 octobre 1973, lors d’un RFA-France amical à Gelsenkirchen, le coq est exceptionnellement brodé à droite et non à gauche.

France-Hongrie 1978Kimberley 1978
Le 10 juin 1978 juste avant leur troisième match de Coupe du Monde en Argentine, les Français s’aperçoivent qu’ils ont un maillot aussi blanc que celui de leurs adversaires hongrois. La notice de la FIFA avait pourtant clairement notifié que la France devait jouer en bleu, mais sans doute par dépit d’une élimination déjà consommée, l’intendance tricolore s’est trompée. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, elle n’a pas amené le moindre équipement de rechange ! Dans l’urgence, les Français se procurent les maillots de l’équipe junior du club local, le FC Kimberley. C’est l’heure de gloire du petit club argentin. Encouragés par un public tout heureux de voir une équipe jouer avec les tenues de leur club, les Français s’imposent 3-1.

Une bande rouge et trois lignes blanches
Le 27 juin 1984, l’équipe de France remporte son premier titre d’envergure, le Championnat d’Europe. Un mois plus tard, l’équipe B remporte les Jeux Olympiques à Los Angeles. Le maillot bleu est alors orné d’une bande horizontale rouge au dessus de trois lignes blanches. Cette bande perdura deux ans, le temps pour l’équipe de France de remporter un autre trophée, la Coupe Intercontinentale 1985. Elle disparaitra en 1986 et la France ne remportera pas la Coupe du Monde au Mexique.

Le nom des joueurs
Le 10 juin 1992, en match d’ouverture du Championnat d’Europe à Stockholm, les maillots de la France portent pour la première fois le nom des joueurs sur les épaules. Il s’agit d’une directive des instances dirigeantes et des télévisions, dont les commentateurs, parait-il, ne reconnaissaient pas toujours les joueurs.

Ruban rouge
Le 14 décembre 1994 à Trébizonde, lors du match Azerbaïdjan-France, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 1996, l’équipe de France porte sur son maillot le ruban rouge, symbole de la lutte contre le sida.

Bleu-bleu-rouge
Le 26 avril 1995 à Nantes, pour une rencontre face à la Slovaquie en éliminatoires de l’Euro’96 (victoire 4-0), l’équipe de France rompt son traditionnel bleu-blanc-rouge et joue en maillot bleu, short bleu et bas rouges. Cette tenue peu esthéthique lui réussit également le 25 juin 1998 lors de la demi-finale France-Croatie du Mondial 1998 puis en finale de l’Euro 2000 contre l’Italie. Elle sera utilisée une dernière fois lors du France-Suisse (0-0) du 13 juin de la coupe du monde 2006.

Bleu-blanc-blanc
Le 25 mars 1998 lors d’un match de préparation en Russie (défaite 1-0), l’équipe de France expérimente le maillot bleu avec short et bas blancs. L’expérience sera reproduite le 21 juin 2000 contre les Pays-Bas en championnat d’Europe (défaite 3-2) et le 18 février 2004 lors d’un Belgique-France (victoire 2-0).

Le retour de la bande rouge
Quatorze ans après l’Euro, l’équipementier des Bleus a la bonne idée, pour la Coupe du Monde 1998, de faire revenir la bande rouge et les trois lignes blanches sur les maillots. Et la France devient championne du monde. La bande rouge, sans les lignes blanches, est encore présente lorsque les Français s’imposent au championnat d’Europe 2000 aux Pays Bas, puis en 2001 lors de la Coupe des Confédérations. Pour les Français, cette bande rouge qui porte bonheur doit faire partie intégrante du maillot de l’équipe nationale. La preuve, lors de la Coupe du Monde 2002 en Corée, cette bande a disparu et les champions du monde en titre sont éliminés au premier tour sans inscrire le moindre but. Mais les plus belles histoires ont une fin. Au championnat d’Europe au Portugal en 2004, la bande rouge est de retour sur la poitrine de Zidane and Co, mais elle n’empêche pas les Bleus de se faire sortir dès les quarts de finale. Il n’en reste pas moins que les Bleus n’ont jamais conquis le moindre titre sans la ligne rouge.

L’étoile
L’étoile au dessus du coq est apparue le 5 septembre 1998 lors d’un Islande-France, deux mois après la victoire en Coupe du Monde le 12 juillet. Jusqu’alors, seules les nations ayant remporté trois fois la Coupe du Monde (le Brésil, l’Italie et l’Allemagne) s’étaient permises d’afficher trois étoiles au dessus de leur écusson. L’Angleterre, vainqueur en 1966, et l’Argentine, double championne en 1978 et 1986, n’avaient jamais porté d’étoile. L’Uruguay, par contre, en porte quatre, considérant qu’à ses deux succès mondiaux de 1930 et 1950 il faut ajouter ceux des Jeux Olympiques 1924 et 1928, du temps où la Coupe du Monde n’existait encore pas. En 2002, l’équipementier de l’équipe de France était tellement persuadé que les Tricolores allaient remporter la Coupe du Monde au Japon qu’il commit une publicité plutôt maladroite où le maillot de l’équipe de France était orné de deux étoiles. La France ne passa pas le premier tour…

Bleu-bleu-bleu
Le 30 mars 2005, pour une rencontre face à Israël (1-1) en match qualificatif pour la Coupe du Monde 2006, la France joue pour la première fois entièrement en bleu, du maillot aux bas.

Le maillot du centenaire
Le 20 mai 2004, lors d’un France-Brésil commémorant le centenaire de la FIFA, les 22 joueurs portent en première mi-temps des maillots d’époque. Alors que les Brésiliens jouent en blanc (leur tenue d’origine, datant de 1914), les Français jouent en bleu, ce qui est une erreur historique.

Le maillot du coup de boule
Le deuxième maillot que l’équipementier présente pour la Coupe du Monde 2006 est plutôt mal accueilli par les esthètes. Il est laid, avec sa large bande centrale dégradée, passant du bleu au rouge, et l’on souhaite vivement ne jamais le voir en Coupe du Monde. Or, comme par hasard, les hommes de Raymond Domenech joueront une grande partie de leurs rencontres avec ce maillot blanc. Même contre le Brésil, alors que la FIFA avait prévu le Bleu, les joueurs français ont préféré revêtir une tenue qui leur portait chance. Il entrera définitivement dans l’histoire le 9 juillet, grâce au célèbre coup de boule de Zinedine Zidane. Ce maillot sera le dernier de sa carrière.

Le coq se retourne
Fin 2006, la Fédération Française de Football change de logo avec un détail d’importance : le coq qui jusqu’alors était tourné vers la gauche regarde désormais à droite. La modification se répercute sur les maillots d’une équipe de France qui a tendance, à l’époque, à tout faire à l’envers.

Le retour du Rouge
En 2008, la France remet le maillot rouge comme tenue de rechange. C’est avec ce maillot que la France s’incline, le 6 février 2008, en Espagne (qui du coup joue en jaune). Et que le jeune Bafé Gomis connait son heure de gloire le 25 mai 2008 en inscrivant deux buts d’anthologie lors d’un match de préparation contre l’Equateur. Ce maillot rouge, très décrié, ne sera porté qu’en deux occasions, et encore ne s’imposaient-elle pas car les adversaires n’étaient pas en bleu.

Braille
Le 2 juin 2009, à l’occasion du match France-Nigeria, les maillots des joueurs sont floqués avec des lettres en braille, pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Louis Braille.

Le plus moche pour Knysna
Fin 2009, l’équipe de France arbore un maillot de style commando aux lignes très agressives. Les lignes rouges et blanches, sur les cotés, s’inclinent vers le bas puis s’effacent au centre du maillot. A croire que Adidas, qui n’ignorait plus que son contrat avec la FFF ne serait pas renouvelé, voulait manifester sa colère. Ce sera le maillot du but contre l’Irlande entâché d’une faute de main de Thierry Henry. Et ce sera le maillot de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, de Knysna et de la grève des joueurs français. A oublier.

Nike remplace Adidas
Après trente-huit ans de collaboration avec la marque allemande Adidas, l’équipe de France change d’équipementier et se lie avec Nike. Pour bien marquer sa différence, l’équipementier américain présente un maillot bleu sombre uni, très sobre là ou son prédécesseur avait tendance à en rajouter.

La marinière
Le 7 mars 2011, Nike dévoile un étonnant maillot de rechange, blanc avec des lignes horizontales bleu foncées. Cette « marinière » a été créé par le styliste Karl Lagerfield… mais l’on jurerait l’oeuvre de Jean-Paul Gaultier. Une jolie tenue, très élégante, mais certainement pas un maillot de foot.

Bleu sombre
Lors de l’Euro 2012, l’équipe de France joue entièrement en bleu, maillot, short et chaussettes, ou entièrement en blanc.

Bleu ciel
Lors de sa tournée en Amérique du Sud en juin 2013, l’équipe de France joue avec une tenue de rechange bleu ciel, qui ne sera portée que deux fois.

Le sponsor
Non, l’équipe de France de football n’a toujours pas joué le moindre match, même amical, avec un sponsor affiché sur la poitrine. Seul le logo de l’équipementier figure sur le maillot, ainsi que les logos des grandes épreuves.

 

Sur le web :

Publicités

10 Commentaires

  1. pourquoi l’équipe de france ne joue t-elle plus en bleu blanc rouge ?
    merci

  2. Parce que Nike en a décidé ainsi. La marque américaine tient avant tout à se démarquer de sa rivale Adidas, laquelle privilégiait en effet la tenue tricolore. La tendance du moment est au bleu sombre uni, mais il n’y a aucune raison pour que le bleu-blanc-rouge ne revienne pas un jour.

  3. Bonjour
    Ton article est super …!
    mais l’ensemble des coqs que tu présente en photo sont de mauvaise réplique …
    Je peux t’envoyer une photo de chaque coq porte par l’équipe de France depuis 1947
    Ced23dina.skyrock.com

    1. Bonjour Cédric. Merci pour la proposition. Une histoire du Coq de l’équipe de France pourrait faire l’objet d’un bel article. A bientôt.

  4. Nos joueurs devraient porter des couleurs plus funs plus fluos, l’idéal serait de s’inspirer du maillot allemand 2014 avec du BLANC, SATINE en plus, avec un grand V couleur BLEU TURQUOISE BLANC ET ROUGE VIF sur la poitrine pour le symbole de la VICTOIRE. Du BLANC en majorité qui annihile la chaleur en été, du BLANC qui prend bien la lumière surtout en nocturne, de fait, les joueurs paraissent plus grands plus forts surtout pour nos joueurs de « COULEURS ». N’avez vous pas remarqué que l’EDF joue souvent mieux en BLANC qu’en BLEU FONCE couleur de la nuit qui tombe ? On prends également du BLANC pour les chaussettes…. nécessaires aux passements de jambes car le ballon est….. BLANC eh oui les amis. Regardez les grands dribbleurs de l’histoire du foot, ils portaient tous des bas BLANCS, petits effets et grandes causes pour atteindre les sommets….

    1. Merci pour vos remarques très pertinentes. Toutefois je me permettrais de vous faire remarquer que la France jouait en BLEU lorsqu’elle a remporté la Coupe du Monde 1998 et en BLANC lorsqu’elle a perdu la finale de 2006. D’ailleurs, dans l’histoire des finales de la Coupe du Monde, l’équipe qui jouait en blanc a plus souvent perdu que gagné. Je préconise donc que l’équipe de France reste en Bleu.

      1. Bonjour Richard, CM 1998 en FRANCE c’est quand même un énorme avantage, mais rentrons dans les détails si vous le voulez bien. 8ème de finale poussif avec le PARAGUAY et le but en OR, 1/4 ITALIE aux forceps des pénalties, 1/2 CROATIE très difficile à l’arrache et finalement un seul et unique match abouti avec la finale qu’un pays organisateur ne peut perdre excepté 1950. La CM 2006 fut beaucoup plus parlante, ESPAGNE BRESIL PORTUGAL renvoyés chez eux logiquement et un match 1-1 en finale, perdue aux pénalties face à de chanceux ITALIENS et le génial BUFFON qui a fait le travail. Savez vous Richard, que ce sont les joueurs eux-mêmes qui ont demandés à garder leur tunique BLANCHE porte bonheur ? Pourquoi ZIZOU le meilleur technicien balle au pied, portait-il souvent du sparadrap BLANC sur ses chaussettes ROUGES alors que c’est normalement DESSOUS ? l’oeil du « tacleur suceur de roue », réagit moins vite BLANC sur BLANC. Demandez aux BRESILIENS s’ils préfèrent que la SELECAO se barde du maillot BLEU avec chaussettes assorties ou du JAUNE VITAMINE ? Pourquoi la SERBIE a délaisser le BLEU pour le ROUGE, pourquoi le sponsor NIKE a abandonné le BLEU FONCE début 90 pour aujourd’hui le ROUGE ? Je peux vous donner autant d’exemples que vous souhaitez, mais la meilleure et la plus objective est la suivante : Pourquoi tous sports confondus dans toute l’histoire, les BLEUS FONCES n’ont rien gagnés, exceptés les RICAINS mais dont le marcel est compensé par un HUGE and BIG USA…… en ROUGE….

      2. Divine surprise, je viens d’apprendre que l’EDF qui a gagné le tirage au sort et donc reçoit contre le NIGERIA, devait donc jouer en maillot BLEU MARINE. Le staff et les joueurs préfèrent prendre le maillot extérieur, donc le BLANC IMMACULE anti-chaleur avec les chaussettes BLANCHES passements de jambes, bien joué tout le monde, alors Richard un peu plus convaincu ?

  5. Eh voila Richard, l’histoire se répète pour nos naïfs dirigeants de la FFF qui manquent cruellement de flair. Les GERMAINS ont gagné le tirage au sort et pris bien sûr, leur fameux maillot BLANC porte bonheur anti chaleur, col V tunisien, bardé de ce beau V ROUGE symbole de victoire et accompagné des bas BLANCS passements de jambes. A contrario, pour ce combat de 30 ° à l’ombre, nos joueurs tous en eaux avant le match, se sont « emmitouflé » pour le sauna, de ce lourd maillot, tout BLEU MARINE FONCE spécial cuisson, KGS de sueur compris, j’ajoute un col montant pour l’hiver, un long short identique pour augmenter le défaut du « marcel » et pour finir des chaussettes ROUGE, pour que le ballon BLANC soit bien plus visible pour les tacleurs d’en face. Pauvre FRANCE qui se gargarise de vraiment peu et de l’autre côté du Rhin, c’est vraiment plus pragmatique, même Jurgen LOW le malin, s’habille tout en NOIR pour contrecarrer visuellement, le BLANC IMMACULE de ses guerriers je dis BRAVO.

    1. Finale de la Coupe du Monde 2014 : Et à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne… En maillot blanc, évidemment, face au bleu marine des Argentins qui doivent bien regretter leur magnifique (et clair) Albiceleste. Je m’incline donc bien bas devant la pertinence de vos analyses. Le blanc est bien une couleur qu gagne !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :