Johnny, Johnny, fais-moi mal

CHANSON – Alors qu’ils viennent d’atteindre la troisième dimension en 2004, trois petits mickeys nous invitent au souvenir d’un ange blond chez les Verts, le hollandais Johnny Rep. Une idole, c’est rien de le dire…

Mickey 3D Johnny Rep

Un nom bref comme la foudre, un prénom de rockstar et une gueule de playboy : Johnny Rep avait tout pour être une idole. Il débute sa carrière à la pointe du mythique Ajax Amsterdam du début des seventies, celui qui plane sur le foot européen en remportant notamment trois Coupes d’Europe. C’est Rep, d’ailleurs, qui marque le but de la finale 1973 contre la Juventus.

Après une escapade sous le soleil de Valence, on le retrouve, on se demande encore comment, à Bastia, au sein de l’équipe qui réalise un parcours dantesque jusqu’à la finale de la Coupe de l’UEFA. Puis c’est Saint-Etienne,  au début des années quatre-vingt, lorsque Michel Platini conduit le jeu aux cotés de Jeff Larios tout en lui faisant la gueule, lorsque Curkovic prépare sa succession en entraînant lui-même le chat Castaneda, lorsque le flocage « Super-Télé » occupe la place du mythique « ManuFrance » sur le maillot vert.

C’étaient les derniers feux européens de l’ASSE d’avant la crise : Eindhoven battu 6-0 dans le chaudron, Hambourg terrassé 0-5 sur son sol, et d’autres exploits qui faisaient croire au retour de l’épopée 75-77. A cette époque, un jeune garçon d’une dizaine d’années ne savait pas encore qu’il ferait carrière dans la musique. Le nez contre les grillages de Geoffroy-Guichard, ou l’oreille collée au transistor, Mickael Furnon ne rêvait que du Vert de l’ASSE et des dribbles chaloupés d’un attaquant blond venu de Hollande.

Vingt ans après, on n’entend plus vraiment parler de Johnny Rep, mais on entend beaucoup Mickey 3D. Mickael Furnon, notre jeune garçon, a bien grandi. Il ne sera jamais footballeur à l’AS Saint-Etienne, alors il chante au sein d’un groupe de rock. Début 2004, le groupe a conquit la Troisième Dimension grâce à son troisième album, « Tu vas pas mourir de rire« . L’industrie du disque lui décerne pas moins de trois Victoires de la Musique, une sorte de Ballon d’Or pour chanteur.

Mickey 3D édite ensuite un album live doublé d’un DVD. Un « Live à Saint-Etienne » à la pochette verte où le groupe entonne « Johnny Rep« , un « hommage aux petits anges verts » en acoustique devant un public conquis d’avance. On entend même des « Allez les Verts » au sein des applaudissements finaux.

La version studio est également disponible sur le « Live à Saint Etienne« , avec un guest-star de choix, le commentateur radio Jacques Vendroux. A la recherche du commentaire d’époque pour illustrer sa chanson, Mickey 3D voulait retrouver celui d’un Saint-Etienne-Widzew Lodz de 1979, où Rep avait inscrit les trois buts de la victoire stéphanoise (24e, 52e sp, 69e) . Celle-ci n’étant plus disponible dans les archives de Radio-France, le groupe a tout simplement demandé à Vendroux de recréer son commentaire de l’époque. On s’y croirait… même si quelques petites erreurs trahissent la supercherie : 1 – Vendroux évoque le gardien Castaneda, alors que celui-ci ne participait pas au match.  2 – il prétend qu’il reste huit minutes à jouer alors que le troisième but de Johnny Rep fut incrit à la soixante-neuvième minute du match. Peu importe…

Lorsque les médias parviennent à dénicher l’ancien joueur, devenu entraîneur d’une équipe amateur en Hollande, celui-ci ne cache pas son enthousiasme : « Je suis allé à Paris récemment pour faire la connaissance de Mickaël Furnon, le chanteur du groupe. J’ai ramené quelques disques aux Pays-Bas que je fais écouter autour de moi. Ici, cette chanson est très populaire ! Moi aussi, j’ai chanté un peu quand j’étais à Saint-Etienne. Mais il ne faut plus en parler. J’ai encore le disque. Mais ce n’est pas pour l’écouter, c’est juste un souvenir !« . Tout à fait d’accord, il ne faut plus en parler. Mieux vaut en rester à Mickey 3D.

Mise à jour : D’autres footballeurs dont le nom est aussi le titre d’une chanson :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :